Dans l'optique de passer à production d’énergie solaire, il serait intéressant de savoir combien cela vous coûtera. Vous posez certainement la question de savoir s’il est rentable de passer à l’énergie solaire. Mais ne vous en fait pas pour cela dans le mesure où une installation solaire à une durée de vie de 20 ans en moyenne. De plus, le gouvernement français s’est engagé à subventionner ce type d’investissement afin de promouvoir l’usage des énergies vertes. Être indépendant énergétiquement à un prix et nous allons voir comment y parvenir.

Déterminer le coût d’une installation solaire chez soi

Il existe d'un grand nombre de types de panneaux solaires qui s’adaptent à toutes sortes de besoin et il existe donsc une multitude de prix panneau solaire. Pour bénéficier pleinement de l'énergie solaire, vous avez besoin d'installer des panneaux solaires photovoltaïques qui couvrent une surface comprise entre 25 et 30 m². Actuellement, sur le marché, le prix du m² de panneaux solaires se situe à hauteur de 1000 €.

Ainsi, pour une installation complète (achat de matériel et la pose), il faudra débourser entre 25 000 et 30 000 €. Avec cet investissement, il vous sera capable de produire environ 3000 watt en crête. Il est à noter que ces montants ne sont qu’une estimation. Vous aurez donc besoin d’un professionnel en la matière pour avoir les vrais chiffres. Si vous désirez revendre votre électricité à EDF, il faudra ajouter environ 1200 € pour un raccordement au réseau. Bien que le passage à l' énergie solaire peut vous semblez élever, sachez qu’il existe des subventions accordées par l’État et des aides provenant des collectivités territoriales ainsi que locales. Par le biais de l’État, vous aurez droit à un crédit impôt de 50 % pour les particuliers et d'une TVA réduite de 5,5 %. En ce qui concerne le crédit impôt, il a été fixé depuis le 1er janvier 2012 et ne couvre que l'achat du matériel, non celui de la main d’œuvre. Le montant des dépenses qui donne droit au crédit impôt est répartit comme suit :

  • 8000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée ;
  • 16 000 € pour un couple marié ou étant sous le régime du PACS. À cela s’ajoute 400 € par personne à charge.

Pour ce qui est des aides régionales, départementales et communales, il faudra se renseigner pour savoir quel sera le montant de votre subvention. Au Finistère par exemple, vous pouvez bénéficier d'une aide de 60 €/m² avec un maximum de 420 €, dans le Limousin, un aide forfaitaire s'élevant à 600 € et en Picardie 230 €/m² pour une installation comprise entre 2 et 7 m². Grâce à l’ensemble de ses mesures d'accompagnement, il vous sera possible d'amortir votre investissement au bout de 7 à 10 ans. Si vous revendez votre électricité à EDF, ce dernier sera lié à vous sur une période de 20 ans. Pendant ce temps, il vous sera donc possible de gagner de l’argent.